Intégrer une école d’art après une MANAA
21 août 2014
Quelle est la différence entre les Prépas Art et les Manaa ?
21 août 2014
En voir plus

Comment être admis en MANAA ?

Comment réussir son admission en MANAA ?

 

S'inscrire en MANAA : mode d'emploi !

S’inscrire en MANAA : mode d’emploi !

Pour suivre un cycle dans une école supérieure en arts appliqués ou un diplôme dans une filière artistique, les bacheliers doivent provenir d’une filière STD2A ou préparer une année de MANAA. Chaque année, les lycéens sont nombreux à présenter leur dossier en MANAA et doivent se plier à une sélection rude car les classes proposent peu de places. Mais alors comment intégrer une MANAA ? La réponse dès maintenant.

La MANAA (Mise à Niveau en Arts Appliqués), comme son nom l’indique, est une formation destinée à préparer au mieux les étudiants non issus d’une filière STD2A à se présenter aux inscriptions dans les établissements de l’enseignement supérieur en arts. Pendant une année très intense, les étudiants doivent acquérir les fondamentaux techniques et artistiques et se forger une solide culture générale pour pouvoir se mesurer aux autres apprentis artistes. Pour cela, le programme se divise en trois pôles d’enseignement : général, artistique et professionnel tourné vers les différentes disciplines des arts appliqués.

L’objectif de cette année de remise à niveau est aussi d’accompagner les étudiants dans la construction de leur projet professionnel. En découvrant les domaines et les métiers des arts graphiques, de la communication visuelle et de l’architecture intérieure, les élèves pourront discerner leurs préférences et réfléchir au diplôme ou l’école à intégrer l’année suivante. Si les MANAA sont proposées dans de nombreux établissements en France et s’adressent à tout bachelier quel que soit leur filière, leur entrée est soumise à un recrutement en trois étapes : l’étude du dossier scolaire, l’évaluation du dossier artistique, l’entretien individuel de motivation. Pour chaque étape, les candidats doivent mettre toutes leurs chances de leur côté et ne doivent pas lésiner sur les efforts.

Comprendre l’importance du dossier scolaire et de la lettre de motivation

Pour s’inscrire en MANAA, les élèves de Terminale doivent passer par la procédure APB et faire leurs voeux dès le mois de janvier. À ce moment, il leur reste alors un peu plus d’un trimestre de cours avant le bac et les admissions en MANAA. Les candidats sont d’abord jugés sur le dossier scolaire. Les futurs bacheliers doivent alors faire leurs preuves et tout faire pour envoyer le meilleur dossier scolaire. En effet, toutes les notes comptent !

En MANAA, si l’essentiel du programme repose sur des enseignements artistiques et professionnels, il ne faut pas oublier que des matières générales sont dispensées comme le français, l’anglais, les mathématiques et les sciences physiques appliquées. Par exemple, un bon niveau d’expression écrire et orale est important, car la communication est au coeur des métiers artistiques. Tout ne repose pas sur les notes en art plastique ou en histoire de l’art ! Aussi, tous les bacs peuvent être représentés. Avoir passé un bac S n’est pas éliminatoire ! Avec le dossier, les candidats joignent une lettre de motivation. Celle-ci doit avant tout être bien écrite. Elle est très importante car doit refléter à la fois l’intérêt des candidats pour l’art, leur sens du travail, et leur implication personnelle dans les activités artistiques. S’ils n’ont n’ont pas suivi d’option artistique au lycée, les lycéens devront alors mettre en avant leur expérience périscolaire, comme leur participation à des ateliers par exemple.

Miser sur un bon dossier artistique

En complément du dossier scolaire, certains établissements demandent aux prétendants à la MANAA de leur présenter un dossier artistique. Celui-ci sera évalué avant l’entretien de motivation, pendant lequel le jury questionnera le candidat sur son travail. De manière générale, les étudiants qui présentent leur dossier d’inscription en MANAA sont ce qu’on appelle des artistes en herbe. Ils pratiquent une ou plusieurs spécialités artistiques, exercent leur coup de crayon depuis plusieurs années, et se sont essayés à diverses techniques et formes d’expression artistiques.

Le but du dossier artistique est de pouvoir sonder l’implication et surtout l’esprit créatif du candidat. Lorsque ce dossier n’est pas obligatoire, il est fortement conseillé aux candidats de s’en constituer un. C’est une preuve de motivation supplémentaire. Ce dossier est un peu comme un premier book. Il ne faut pas l’envisager comme quelque chose de prétentieux, seulement un outil pour montrer son niveau technique, ses préférences artistiques et de l’originalité. Les candidats ont toutes les cartes en main pour réussir leur dossier. Ils peuvent privilégier un éventail de compositions différentes, ou préférer présenter une série de travaux sur le même thème ou le même mode d’expression. De même, la date importe peu, ils peuvent tout aussi bien présenter un travail du cours d’arts plastiques au collège ou une toute nouvelle création.

Faire la différence lors de l’entretien

L’entretien individuel de motivation est une étape décisive du recrutement des étudiants. C’est à ce moment clé que les étudiants doivent faire la différence, en présentant leur dossier artistique et en montrant leur sensibilité aux arts. Le jury, composé de professionnels des arts appliqués et d’enseignants, cernent la personnalité et le sérieux des étudiants.

Une bonne culture générale et artistique est un véritable atout car prouve un intérêt sincère pour la sphère culturelle. Avant de se présenter à l’entretien, les candidats doivent avoir lu des manuels d’histoire de l’art et avoir pris note des grands évènements artistiques de l’année. Ils doivent montrer leur fibre artistique en énonçant leurs artistes et leurs manifestations préférées, ne pas hésiter à dire s’ils ont assisté à des expositions, des festivals ou des conférences artistiques. Ils peuvent reparler de leurs activités artistiques, leurs projets artistiques en cours. Des cours hebdomadaires de dessin, un stage photo pendant l’été… tout est bon à prendre pour prouver sa motivation et sa passion pour l’art.

Un autre élément très important sera soulevé lors de l’entretien : le projet professionnel. Pourquoi avoir choisi de suivre une MANAA ? En sortant du lycée, les étudiants n’ont pas tous une idée de leur avenir. Mais ils doit y réfléchir longuement avant l’entretien et tenter de donner quelques idées aux jurés. L’année de MANAA est certes pensée comme une année d’orientation, mais présenter les écoles d’art et les diplômes qui vous intéresse, ou un intérêt pour une discipline ou un métier des arts appliqués en particulier renforcera la motivation de l’étudiant. Enfin, les étudiants doivent absolument se renseigner sur l’école ou le lycée où ils présentent leur candidature et expliquer pourquoi ils ont choisi cet établissement pour leur MANAA. Le meilleur exemple serait de citer un diplôme proposé par l’école à envisager après l’année de MANAA. À savoir, les lycéens peuvent effectuer jusqu’à trois voeux de MANAA via la procédure APB.

Pour être recruté, les étudiants doivent avant tout pouvoir faire la différence. Leur personnalité et leur créativité sera le meilleur atout, plus que leurs prérequis techniques. Leur sérieux dans le travail et dans la composition du dossier artistique, leur intérêt pour les arts appliqués seront également très appréciés par le jury de sélection.