Comment être admis en MANAA ?
21 août 2014
Comment s’inscrire en MANAA sur APB ?
21 août 2014
En voir plus

Quelle est la différence entre les Prépas Art et les Manaa ?

Quelle est la différence entre les prépas art et les MANAA ?

 

prepa-art-manaa

Dans l’objectif d’intégrer une grande école d’art, de nombreux jeunes bacheliers déposent chaque année leur dossier pour intégrer des prépas art et des MANAA. Mais attention à ne pas faire d’amalgame ! Ces deux années de préparation ont des objectifs bien différents et ne s’adressent pas aux mêmes étudiants. Explications.

Fière de sa tradition artistique, la France compte un grand nombre d’écoles d’art prestigieuses. Les Beaux-Arts de Paris, l’École du Louvre, l’École des Arts décoratifs pour ne citer qu’eux, font partie de cette glorieuse liste d’établissements dédiés à l’enseignement des diverses disciplines artistiques. Si ces écoles donnent une impression bohème, les métiers de l’art restent en vogue et se développent même dans certains secteurs comme la communication visuelle, notamment grâce aux avancées technologiques et techniques. À côté des grandes écoles d’art et d’arts appliqués, on trouve un certain nombre de diplômes comme les BTS et les DMA qui s’engagent à former de véritables professionnels qualifiés.

Mais pour intégrer ces formations, on trouve deux voies de recrutement possibles selon les établissements et les cursus visés. Ainsi, les artistes en herbe sont sélectionnés sur dossier et entretien de motivation ou concours pour les écoles les plus renommées. La plupart du temps, il est possible de s’inscrire dès l’obtention du baccalauréat. Mais certaines spécialités en arts appliqués notamment requièrent un niveau certifié par le passage en classe prépa. En art, les places sont chères et la sélection très rude. Cela nécessite de bien se préparer avant de présenter sa candidature. Trois possibilités s’offrent alors aux étudiants :

  • Se préparer seul en conservant une ou plusieurs activités artistiques
  • Suivre une prépa art
  • Intégrer une classe MANAA

De nombreuses personnes ne font pas la différence entre ces deux classes. Pourtant, elles ne se définissent pas par les mêmes objectifs. On leur trouve néanmoins quelques points communs. Elles durent près d’un an et leur rythme est intensif. Elles permettent aux tout jeunes bacheliers de constituer leur premier book qui sera primordial au moment du recrutement. C’est une formation de découverte et d’épanouissement artistique.

La MANAA, synonyme de remise à niveau

Comme on le sait déjà, la MANAA (Mise À Niveau en Arts Appliqués) est le passage obligé pour les jeunes bacheliers non issus de la filière STD2A qui souhaitent s’inscrire dans une formation en art ou arts appliqués comme un BTS design ou un DMA (Diplôme des Métiers d’Arts). Il s’agit donc d’une année de préparation théorique et pratique pour présenter un dossier du même niveau que les lycéens de la section technologique. Le référentiel de la MANAA est mis en place par le ministère de l’Éducation. On retrouve ainsi les mêmes pôles d’enseignement dans les établissements qui proposent la formation, qu’ils soient publics ou privés, en lycées ou établissements supérieurs. Les étudiants suivent des enseignements généraux, artistiques et professionnels, à raison de 35 heures hebdomadaires.

La MANAA se tourne délibérément vers les métiers des arts appliqués, mais peuvent également permettre de choisir une voie plus artistique dans les écoles d’art traditionnelles. Il s’agit d’une année d’orientation et de découverte. Grâce à des matières spécifiques, des ateliers et un stage en entreprise, les élèves se découvrent des affinités avec les métiers de la communication visuelle, de l’infographie ou de l’architecture d’intérieur par exemple, et ont toutes les cartes en main pour choisir leur voie l’année suivante.

L’inscription en prépa MANAA se fait via les procédures d’APB en classe de terminale pour les écoles publiques. Certaines écoles privées notamment ont toujours recourt à leur propre mode de recrutement. L’admission s’effectue sur le dossier scolaire voire un dossier artistique et un entretien de motivation. Il n’est pas nécessaire d’avoir un bon niveau technique pour intégrer la classe, mais les prétendants doivent faire preuve d’une réelle sensibilité pour la sphère artistique.

Réussir les concours d’entrée grâce à une prépa art

Les prépa artistiques quant à elles sont conçues pour aider les apprentis artistes à appréhender au mieux les concours d’entrée des grandes écoles d’art. On trouve deux types de prépa art. Une quinzaine de prépa publiques répondent à une charte de qualité élaborée par le ministère de la Culture. Ces classes sont recensées par l’APPEA (Association Nationale des Classes Préparatoires Publiques aux Écoles Supérieures d’Art). Mais la grande majorité des prépa est dispensée par des établissements privés et peut être très coûteuse, jusqu’à 7000 €. Les programmes sont spécifiques à chaque concours. De manière générale, l’admission en école supérieure d’art se base sur la technique artistique des étudiants et leur créativité exprimée au travers de leur book.

Pour réussir les concours, les étudiants doivent avant tout faire la différence et justifier d’un niveau d’expression plastique suffisant. Les prépa art leur proposent alors de s’entraîner sur les différentes techniques comme le dessin, le croquis, la perspective, le modelage et la couleur. Pendant 8 mois, les élèves développent leur personnalité artistique et se forgent une culture artistique grâce à des cours d’histoire de l’art. Avant de s’inscrire en prépa, il est nécessaire de bien se renseigner. Par ailleurs l’inscription se fait en dehors de la procédure APB. Il existe des prépas généralistes, mais aussi plus spécialisées dans un domaine artistique. Cette année permet d’élaborer davantage son projet professionnel et artistique. La prépa n’est pas obligatoire, mais est fortement recommandée. La concurrence est impressionnante à l’entrée des écoles. On ne recrute que les meilleurs ! L’entrée en prépa se fait quant à elle sur entretien de motivation. Les candidats sont parfois soumis à des épreuves écrites et plastiques. Il est donc nécessaire de faire preuve d’un certain niveau artistique pour intégrer une prépa. Le taux de réussite aux concours des écoles varie selon la qualité de la prépa, mais les plus réputées, comme Prép’ art par exemple, prédisent que 90 % de leurs effectifs atteignent leur objectif d’intégrer une école.